News
Nos dernières actualités

UN PARRAIN OU UNE MARRAINE POUR DÉMARRER EN BEAUTÉ ! 15.10.2020

Depuis quelques mois, lorsque vous commencez à travailler chez QBuild, un parrain ou une marraine vous est attribué·e. Il ou elle est là pour vous guider dans vos premiers pas dans l’entreprise, et au-delà. Cette initiative, qui a déjà bénéficié à 8 nouveaux employés, vise à renforcer les liens entre personnes et services, et à cultiver le caractère convivial de QBuild, alors que l’entreprise est en croissance constante.

QBuild a presque doublé ces deux dernières années et continue de grandir. « À présent, tous les collaborateurs ne se côtoient plus forcément, précise Lieve Latran, gestionnaire des Ressources Humaines. D’un point de vue organisationnel, nous avons revu notre structure l’année dernière afin d’assurer une collaboration et une communication optimales entre collègues ». Face à cette forte croissance, QBuild a également emménagé dans de nouveaux locaux, plus spacieux et modernes.

« L’occasion de créer du lien »

Mais QBuild ne se résume pas à un organigramme bien pensé et un environnement agréable ! C’est aussi un esprit cordial, avec de nombreux échanges informels à côté du cadre strictement professionnel. « Pour accompagner nos clients vers le succès de leur projet immobilier, nous devons être une équipe solide et soudée, dans laquelle chaque membre se sent bien et sait qu’il peut compter sur les autres, assure la gestionnaire RH. Afin de maintenir cet aspect convivial et familial – qui caractérise QBuild depuis sa création – et pour éviter le cloisonnement des services, nous devons imaginer des occasions de créer du lien. C’est d’autant plus important aujourd’hui, quand de nombreux événements festifs et de cohésion d’équipe ont dû être annulés compte tenu des restrictions sanitaires liées au Covid. Nous avons donc invité nos collaborateurs expérimentés à parrainer les nouveaux venus ».

Une démarche volontaire encadrée par les « anciens »

La démarche pour devenir parrain ou marraine est tout à fait volontaire. Elle est ouverte à tous les collaborateurs présents depuis au moins un an, hors responsables d’équipe afin d’éviter une confusion des rôles. Aurélie Cobut, assistante administrative depuis 2015, s’est inscrite comme marraine : « Lorsque j’ai commencé à travailler chez QBuild, nous étions beaucoup moins nombreux, et il était facile de connaître chacun, quelle que soit sa fonction. A l’époque, il ne m’a pas fallu longtemps pour savoir qui venait de la même région que moi, qui pratiquait tel sport ou jouait de tel instrument… QBuild a su grandir en gardant cet esprit convivial. Mais pour quelqu’un qui commence aujourd’hui, cela doit être plus compliqué. Je trouve donc que le parrainage est une excellente idée. ».

Lors de son inscription, le candidat parrain ou marraine communique quelques renseignements sur lui-même. Ensuite, c’est l’« équipe parrainage », composée de collaborateurs expérimentés, qui se charge de constituer les binômes. « Le premier critère, c’est que le filleul ne doit pas appartenir au même service que son parrain ou sa marraine, précise Lieve Latran.  En effet, les nouvelles recrues sont spontanément intégrées au sein de leur service et développent rapidement des liens forts avec celui-ci. Ce que nous recherchons à travers le parrainage, c’est autre chose : créer du lien entre les services. S’il semble que le binôme partage déjà un intérêt commun ou provient de la même région (certains viennent de loin !), c’est un plus pour débuter leur relation ».

Connaître les personnes et les us et coutumes

C’est ainsi qu’Aurélie Cobut est devenue marraine de Martin Vanoverschelde, engagé en juillet 2020 comme Project Manager pour le département Résidentiel. « Lorsqu’on arrive dans un nouvel emploi, ce n’est pas facile de mettre un nom sur chaque visage, de découvrir la diversité des collègues et de connaître les « us et coutumes » qui se sont développés au fil du temps, explique le nouveau venu. Pour tout ça, Aurélie a été précieuse. Par exemple, peu après mon arrivée, elle m’a proposé d’aller manger ensemble sur la terrasse au sommet du bâtiment. C’est un endroit où beaucoup de gens passent pendant le temps de midi, et où des conversations se lient. Elle m’a présenté à de nombreuses personnes que je ne connaissais pas encore, et nous avons naturellement brisé la glace. En participant à ces conversations, j’ai aussi pris conscience qu’il y a plein d’activités informelles chez QBuild. Du sport, de la musique, des sorties, etc. Il y a une vie en dehors du boulot… au boulot ! »

Un lien fait pour durer

Après quelque temps au sein de l’entreprise, le filleul a moins besoin d’être guidé par son parrain ou sa marraine, mais il subsiste un lien privilégié. « À présent, je me sens autonome et intégré, déclare Martin Vanoverschelde. Mais le lien entre Aurélie et moi demeure. Elle est la personne vers laquelle je me tourne spontanément lorsque j’ai une question. » « La situation sanitaire nous a empêchés de réaliser toutes les activités que j’avais prévues, mais rien ne presse, enchaîne la marraine. Nous avons toujours le projet d’aller faire du sport ensemble, et puis il y a un restaurant prévu entre tous les parrains ou marraines et leurs filleul(le)s. Une occasion de plus de se connaître et de créer du lien ! »